L’équipe commerciale teste WordPress5 pour vous !

 

Lorsque l’on m’a demandé de tester le nouveau WordPress 5 dans le but de rédiger un article j’ai pensé : « Au secours !!! ». Me voilà donc en train de tester, en direct, le nouvel éditeur, Gutenberg (en référence à l’imprimerie).

WordPress 5, qu’est-ce que c’est ?

WordPress est la plateforme la plus populaire du net pour créer et publier un site web. C’est de l’open source, c’est gratuit et aucune connaissance technique n’est requise !

La date de sortie officielle est le 06 décembre 2018, après avoir été repoussée deux fois.

Gutenberg, qu’est-ce que c’est ?

On assiste à la refonte de l’éditeur, intégré de base à la version 5, utilisant la technique des blocs, tablant sur l’intuitivité pour rafler encore plus de parts de marché, face à Wix en particulier.

Un bloc, qu’est-ce que c’est ?

Le terme bloc désigne tout le contenu disponible (paragraphes, galeries, vidéos, citations, images…). Il est néanmoins tout à fait possible de rester sur un éditeur classique, tel que Classic Editor, qui sera supporté jusqu’au 31 décembre 2021.

Nouveau thème : Twenty Nineteen

Twenty Nineteen est le nouveau thème par défaut proposé par WordPress et qui s’adapte tout particulièrement à la technologie des blocs : il est extrêmement polyvalent et permet de créer tout type de site tels que blogs, site web corporate, site vitrine, e-commerce… la force du thème réside dans le concept suivant : ce que vous voyez c’est ce qui sera publié, une sorte de preview sans avoir réellement besoin de prévisualiser !

Mettre à jour son site actuel vers WP 5, est-ce une bonne idée ?

La réponse semble être un oui unanime. Pourtant, les experts de Nanogramme recommandent d’effectuer quelques tests. La mise à jour devrait se faire sans encombre, et il est déjà temps de l’effectuer, ne serait-ce que pour tester ses nouveaux outils et le nouvel environnement.

Le résultat du test de WordPress 5 et Gutenberg pendant une heure par une néophyte !

J’ai donc testé, pendant une heure, ce nouvel outil dont tout le monde parle : avant de vous parler plus en détails de mon ressenti, je tiens à dire que je n’ai jamais utilisé WordPress. Enfin, si, une fois, en 2014 ! L’essai, à cette époque ; s’était soldé par un échec, l’interface m’avait semblé très (trop ?) mystérieuse et j’avais rapidement abandonné en lisant les termes HTML et autres joyeusetés obscures.

Aujourd’hui, aucun problème ! L’outil est réellement facile à prendre en main, et son intuitivité le rend moins « impressionnant » à appréhender. Bien sûr, je n’ai pas tous les outils qu’utilisent les développeurs de l’agence digitale Nanogramme mais pour une utilisation basique, WordPress 5, avec Twenty Nineteen sous Gutenberg fait extrêmement bien son boulot ! Il est possible d’ajouter tout type de contenu en cliquant simplement le « + », de modifier les couleurs dans la barre d’outils à droite de l’écran, et enfin d’adapter le format de photos en hauteur, largeur et position.

Conclusion

WordPress a toujours été un fabuleux produit, mais aujourd’hui, pour les néophytes c’est une révolution. C’est facile, fluide, fun et glorifiant. La communauté « technique » a mal accueilli ce nouvel éditeur, lui reprochant son manque de possibilités, craignant sans doute le manque à gagner, à mon avis sans fondement véritable : une chose est claire, WordPress 5 avec son interface intuitive, permet aux débutants comme aux professionnels de publier toujours plus de contenu et c’est une grande réussite. Pour un site plus technique au rendu professionnel, il faudra faire appel à un expert pour bénéficier de tout ce que peut proposer WordPress pour la création d’un site, afin d’en tirer le meilleur parti dans l’avenir.

Un projet ? Une idée ?

Paris

Nice